période yamato

La période Yamato est le début d’un véritable État, et se divise en deux sous-périodes, la période Kofun et la période Asuka.

La période Kofun marque la naissance d’une vraie société accompagnée de bases culturelles par l’invasion de cavaliers avec la volonté de créer un État japonais. La période Asuka est marquée par l’arrivée du bouddhisme au Japon, en 538. La victoire du clan Soga permet au bouddhisme de devenir religion officielle à la cour du Yamato en 587. Le prince et régent impérial Shôtoku adopte les éléments principaux de la culture sinocoréenne du Yamato en 592, et la première ambassade officielle du Yamato est inaugurée à la cour des Sui en 600.

Les années 645 et 646 sont marquées par un sanglant coup d’État, au cours duquel le clan Soga est écarté du pouvoir. La grande réforme Taika est proclamée pour accélérer la sinisation de l’État du Yamato. Des codes inspirés de ceux des Tang régissent alors la vie publique, le droit et le protocole de l’État. En 663, un corps expéditionnaire est envoyé en Corée pour porter secours au roi de Paekche. Malgré la défaite du corps, et le repli du Yamato sur l’archipel, des immigrants coréens sont accueillis à la cour7.

 

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»